10 conseils pour rester discret sur internet

"Vivons heureux... vivons cachés !"

Webcleaner, société de "nettoyage du Web" et d'e-reputation qui peut vous sauver la vie :

votre nom sur une pétition en ligne peut, en effet, vous empêcher de décrocher un emploi !

>
Lire nos
10 conseils pour rester discret sur internet...

Aujourd'hui, des voisins de palier aux recruteurs en passant par les fiancés éventuels, tout le monde « googlise » (recherche sur Google) ses futurs amis, employeurs ou salariés. Alors, il convient de connaître quelques règles à respecter. Objectif, éviter les gaffes qui peuvent coûter cher !

Car l’informatique, et plus particulièrement Internet, est un formidable moyen de liberté d’expression, mais aussi une machine à surveiller. Or, disparaître du Web peut être souhaitable pour des tas de raisons, et pas seulement pour les paranos.
On peut être amené à vouloir être anonyme sur Internet à un moment de sa vie.

Liste non exhaustive et non exclusive :

Quelle info perso aimeriez-vous voir disparaître d'Internet?

11.1% Mes photos Facebook ajoutées par mon ex...
7.3% Un vieux CV obsolète
7.3% Une vidéo de soirée postée sur YouTube par un copain
1.9% Une vieille vidéo ajoutée par mes parents!
28.2% Tous mes emails stockés par Google...
31.7% Mes messages super nuls postés sur un forum... j'ai oublié mes identifiants !

Source :
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/sondage/2009/11/12/1787582_quelle-info-perso-aimeriez-vous-voir-disparaitre-d-internet.html

Cliquez ici

Demandez votre devis gratuit (réponse sous 24h ouvrés max.)

« Renforcer son anonymat sur Internet, ce n’est pas « un truc de geek » : on dit souvent que la solution (ou le problème) se trouve entre la chaise et le clavier ! »
Source : Vie privée : le guide pour rester anonyme sur Internet - Rue89 - 02/02/2012


Voici donc nos 10 conseils pour être le plus discret possible sur Internet :

  • Pour ne pas voir votre nom étalé sur la toile comme une marque de dentifrice, créez vous des comptes avec pseudo, sans publier sous votre vrai nom, que ce soit sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Myspace) ou les sites de partage, d'opinion ou d'information.
  • Les amis de mes amis ne sont pas forcément mes amis, donc la première chose à faire est de sécuriser votre profil et de savoir à qui vous voulez le montrer : à la terre entière ou à vos seuls amis
  • Une fois que vous avez retrouvé vos copains d'avant, vos collègues de bureau, vos cousins issus de germains et vos amis d'aujourd'hui, vous n'êtes pas obligé de les attraper tous ! Discernement avant tout.
  • Il est essentiel de vous comporter comme si vous vous trouviez sur une place publique où chacun peut voir (par le jeu des relais) vos faits et gestes. Ne publiez que ce qui est publiable, avec pudeur, modestie, réflexion et un soupçon de paranoïa. Car Facebook est aussi un gigantesque mouchard.
  • Malgré son caractère conversationnel, Twitter est un réseau social et pas une messagerie instantanée. Les échanges à deux (ou trois ou dix) sont à éviter (d'ailleurs, le réseau coup le sifflet à ceux qui émettent plus de 250 messages privés par 24 heures). Pour cela, il y a Skype, MSN ou IRC.
  • Aux origines, Twitter regorgeait de messages informatifs d'un intérêt abyssal : « J'ai mangé un yaourt », « Je vais au supermarché ». Il est de meilleur aloi de vous trouver une spécialité, un style, et de vous y tenir. Petit à petit, par le biais des « hashtags » (ces mots clés précédés du signe #), vous constituez une communauté. Vous suivez, vous êtes suivi, vous « retweetez » ceux que vous admirez, et vous vous obligez à être créatif.
  • Publiez vos photos sur Picasa en choisissant le niveau de confidentialité maximal, afin qu'aucun moteur de recherche ne puisse référencer ces images, plus ou moins personnelles.
  • Pour ne pas paraître sur les sites de renseignement téléphonique, placez gratuitement votre numéro de téléphone sur liste rouge auprès de l'opérateur historique et/ou demandez à votre fournisseur d'accès à Internet de ne pas publier vos coordonnées sur Internet, sur un simple appel téléphonique.
  • Si vous êtes auto-entrepreneur ou en micro-entreprise en nom personnel, vous avez peut-être constaté avec effroi que vos données personnelles (nom, prénom, adresse, téléphone, n° de Siret) figurait en libre accès sur Internet, alors que vous êtes par ailleurs employé dans une société dans le même domaine d'activité (sans concurrence illégale). Il faut commencer par exercer un droit de retrait auprès de l'INSEE s'agissant de vos informations commerciales.
  • Si votre nom est publié par un tiers sur un réseau social ou un site perso, il faut contacter le contributeur s'il peut intervenir sur sa publication puis contacter le cas échéant l'hébergeur du site et le webmaster pour que votre nom soit supprimé. En cas de non réponse, la CNIL intervient au nom de la loi au bout de deux mois.
  • Si vous avez signé manuellement un commentaire ou un article sur le Web, et que vous n'avez plus la main pour intervenir dessus, par oubli de mot de passe ou impossibilité technique, le Webmaster du dit-site peut alors intervenir, alors même que vous avez signé un accord électronique de publication. Si votre message a été cité avec votre nom, c'est plus délicat mais il faut alors contacter tous ceux qui ont autorité pour supprimer votre nom.


Le but étant de :

- échapper au flicage de votre patron ;

- éviter les yeux indiscrets de ses amis et même de sa femme/son mari ;

- empêcher de grandes entreprises de collecter une foule de données personnelles ;

- déjouer la surveillance des autorités (cela ne vaut que si on habite dans un pays autoritaire, bien entendu), comme le font tant de dissidents, de la Biélorussie à la Syrie ;

- protéger vos activité ou vos sources (si vous êtes journaliste ou militant).

 

Si vous pensez qu'il est trop tard parce que vous êtes déjà très présent sur Internet... sachez qu'il n'est jamais trop tard ! Contactez-nous pour nous demander un devis gratuit sous 24 /48h, sans aucun engagement.

Sur Webcleaner, vous ne payez qu'au résultat, entre une semaine et trois mois, selon la complexité de votre demande.


Demandez votre devis gratuit (réponse sous 24h ouvrés max.)


Trois mois, Cela peut vous sembler long mais ce travail de nettoyage requiert de la patience : contact mail, téléphonique, courrier postal aux webmasters plus ou moins coopératifs qui hébergent le contenu vous concernant.

A l'étranger, la loi est différente et il faut parfois "négocier"... !
En France, ce sera des réclamations auprès des autorités compétentes, des mails, des fax et des courriers
de relance auprès des responsables de la publication... Mais cette patience sera payante !...